Facebook pixel

Fourme de Montbrison : l’une des pâtes persillées les plus anciennes

fourme de montbrison
  • Espèce : Vache
  • Provenance : Monts du Forez
  • Classification : AOP
  • Affinage : 3-8 s.
  • Type de pâte : Molle persillée

Voilà une AOP au tonnage assez confidentiel, environ 500 tonnes par an. Mais cette pâte persillée, non pressée et non cuite, gagne à être connue. La Fourme de Montbrison est le fruit d’une tradition qui remonte au Moyen-Âge.

La Fourme de Montbrison est née au Moyen-Âge

A l’est du Massif Central, traversée par la Loire, les Monts du Forez sont un lieu d’activité humaine depuis plus de 100 000 ans. On sait que du fromage y est fabriqué depuis au moins l’époque Romaine, quand les Arvernes étaient maîtres de lieux. La Fourme de Montbrison (qui tire son nom du mot « forme » et d’une cité historique devenue aujourd’hui une commune de 15 000 habitants) prend une forme plus proche de celle que nous lui connaissons au 9ème siècle. Sa production correspond à la pratique de l’estive : les mois d’été, les éleveurs s’installaient dans les fermes d’altitude et y fabriquaient ces délicieux fromages, vendus en plaine par des grossistes et des marchands. Ce mode traditionnel a évolué au 20ème siècle avec le ramassage du lait sur plusieurs exploitations et la mise en commun. On passe progressivement de produits « fermiers » à des produits « laitiers ». L’obtention de l’AOP (anciennement AOC) permet d’inscrire les principes à respecter pour le maintien de la qualité et des saveurs traditionnelles.

Transparence des critères de qualité

L’attribution du statut d’AOP permet d’y voir clair sur les modalités de fabrication du fromage. De la production du lait à la fin de l’affinage, tout est décrit et transparent. Tout d’abord, l’ancrage dans le terroir du Forez est incontournable : 28 communes de la Loire et 5 communes du Puy de Dôme seulement sont autorisées à produire cette pâte persillée. Quand aux règles applicables aux races de vaches, à leur alimentation ou à la pasteurisation du lait… elles sont transparentes, mais, en contraste d’autres AOP, elles ne sont pas les plus drastiques : pas de race de vache obligatoire, ensilage autorisé, lait pasteurisé possible. Alors il convient de solliciter l’avis de son crémier-fromager préféré pour acheter un produit qui présente une vraie typicité et une qualité gustative optimale.

De multiples occasions de dégustation 

Voici les notes aromatiques les plus perceptibles dans la Fourme de Montbrison : bleu, étable, petit pois cru, beurre fondu, fruits secs. Il y a donc un réel intérêt gustatif à découvrir ce produit, donc l’accord avec un Côtes d’Auvergne par exemple se fait très bien.

Sur un plateau, ce fromage saura séduire avec certitude. En recettes, les options sont nombreuses : dans un gratin de courgettes, dans une tarte avec des épinards, en feuilleté avec des poires ou dans un velouté de petits pois…

Suggestion d’accords de vins avec ce fromage


  • Côte d'Auvergne

  • Gewurztraminer

  • Sauternes

Ce fromage peut être proposé dans les plateaux suivants

  • 4-6
    pers.
    3 fromages 17 €
    Parenthèse Auvergnate
    3 belles pièces d'une région emblématique du fromage, l'Auvergne.
    Ajouter au panier
  • 4-5
    pers.
    4 fromages 26 €
    Autour d’une raclette
    Composition de 4 fromages variés pour une raclette encore plus savoureuse.
    Ajouter au panier
  • 8-12
    pers.
    7 fromages 45 €
    3 laits, 3 caractères
    Belle composition de 7 fromages issus de laits de vache, de chèvre et de brebis.
    Ajouter au panier
  • 18-22
    pers.
    12 fromages 78 €
    Origines Protégées XXL
    Composition de 12 pièces choisies exclusivement parmi les 45 fromages d'Appellation d'Origine Protégée français.
    Ajouter au panier